Le numérique en Abitibi-Témiscamingue

« Voyage dans le vide » : retour sur le vernissage de Pulsarium au MA, Musée d’Art

Une exposition au MA

Vendredi 11 mai a eu lieu le vernissage du projet de Pulsarium, intitulé « Voyage dans le vide » au MA, Musée d’Art.

Pulsarium est une équipe de 4 étudiants à la maitrise en création numérique de l’UQAT. Leur projet, Horos, représente plus d’un an de recherches et de travail.

Dans la salle d’exposition, un espace est réservé à la démonstration du projet. Il y a également un espace où l’équipe a affiché sa démarche, montrant la recherche scénaristique, artistique et informationnelle du projet. Afin de pallier l’attente des visiteurs pour l’expérience, un atelier interactif a été mis en place, dans lequel leur silhouette est captée et retransmise en temps réel sur un mur. Pour les plus curieux, Un espace « spoil », montrant la vision de l’utilisateur VR ainsi que sa position réelle dans l’espace a été mis en place.

Beaucoup de visiteurs furent présent pour le vernissage.

Le synopsis d’Horos

A travers Horos, Pulsarium étudie le lien entre réalité physique et réalité virtuelle. Ils invitent l’utilisateur à se familiariser avec un squelette virtuel dès le début de l’atelier et à se balader dans différents espaces, plus ou moins ouverts et à interagir avec plusieurs éléments virtuels et physiques. Le scénario est néanmoins plus sombre, et l’utilisateur aura à lutter contre une entité malveillante.

L’innovation de cet atelier est que certains éléments physiques et bien réels apparaissent dans l’espace virtuel de l’utilisateur. Ces derniers ont une enveloppe virtuelle et apparaissent de différentes manières dans le casque de l’utilisateur.

Ainsi, la frontière entre réalité virtuelle est réalité physique est brouillée et peut amener à l’utilisateur à réfléchir sur la perspective de la réalité mixte.

La durée de cette expérience dure en moyenne 20 minutes pour l’utilisateur.

« Voyage dans le vide » est ouvert au public de 11h à 17h00, selon les ouvertures du MA, Musée d’Art. L’exposition a lieu jusqu’au 27 mai 2018.

Écrire un commentaire